Promotion2015.jpg

Connaissez-vous la langue coréenne ?

Nous vous proposons de lire notre article qui vous présente quelques généralités essentielles sur le coréen avant que vous ne commenciez votre apprentissage du coréen !

Typologiquement (분류학적으로), il n'existe pas encore de certitude absolue quant à la parenté du coréen avec d'autres langues. Toutefois, l'appartenance du coréen à la famille ouralo-altaïque semble probable. Mais parfois le coréen est considéré comme un "isolat". Pourtant il présente de grandes ressemblances avec le japonais en ce qui concerne la structure et la syntaxe.

Historiquement (역사학적으로), le coréen s'est écrit d'abord à l'aide de caractères chinois. Les caractères chinois ont dû être introduits très tôt, certainement avant le début de notre ère, dans le Nord de la péninsule coréenne. Ce n'est qu'au 15ème siècle que fût inventé un alphabet coréen, appelé "HANGEUL" (한글), et qui fût imposé officiellement en 1446 par le Grand Roi SéJong (세종대왕). Jusqu'au 19ème siècle son usage a été toutefois limité à l'enseignement de la prononciation des caractères chinois et c'est qu'à l'avènement du nationalisme qu'il gagna du terrain et servit à l'impression d'ouvrage et de journaux, souvent en cohabitation avec des caractères chinois. Le coréen est parlé dans la province chinoise voisine au Nord (연변) et dans l'île de JéJu (제주도) au Sud de la péninsule coréenne laquelle possède toutefois son dialecte (지방어, 사투리) propre qui est en train de disparaître petit à petit de nos jours. Le coréen se classe 10ème parmi les langues les plus parlées au monde, avec 78 millions de locuteurs.

Linguistiquement (언어학적으로), le coréen est une langue polysyllabique agglutinante : c'est une langue dans laquelle les traits grammaticaux sont marqués par l'ajout d'éléments morphèmes (suffixes). Le coréen suit la typologie SOV (Sujet-Objet-Verbe) et de nombreuses particules invariables indiquent la fonction du mot dans la phrase. De plus il n'y a ni article, ni genre, ni nombre. Les verbes coréens ne se conjuguent pas selon les personnes (je, tu, il, nous etc.) mais ils intègrent de nombreuses déterminations comme le temps, l'aspect, ou le degré de politesse etc. dans la position du verbe. Les degrés de politesse (높임법, 존칭법) sont exprimés en coréen par les suffixes ajoutés au verbe, qui expriment différemment le respect entre le locuteur (화자) et l'interlocuteur (청자) : les degrés de politesse sont très importants dans la relation sociale coréenne.

Et maintenant c'est à vous ! Franchissez la porte, venez prendre des cours de coréen dans notre association !